top of page

DÉCOUVRIR LES ALPES HORS SAISON TOURISTIQUE


Un article proposant mes activités et endroits préférés hors saison touristique. Photos, expériences et recommandations vous seront partagées.


Les Alpes sont connues mondialement pour les hautes montagnes et son sport, le ski au sommet de celles-ci. Les villages recouverts de neige illuminés le soir, les restaurants bondés de sportifs affamés en fin de journée et des journées hivernales typiques en famille sont la principale raison des touristes de partout à travers le monde se rendant dans cette région.


Bien que tout ça est l'air génial, je n'ai pas connu cette carte postale hivernale parfaite. Ma première (et seule) fois dans les Alpes est ni en hiver, ni pour la saison estivale, mais bien après celle-ci, au retour de septembre. Le moment où les restaurateurs prennent leurs vacances annuelles, le moment où les boutiques touristiques sont fermées, le moment où les activités estivales sont terminées... le moment où il n'y a plus de vie quoi! Et moi c'est à ce temps de l'année que je décide de découvrir la région de l'Oisans dans les Alpes.



 

QU'EST-CE QUE LES ALPES

Les Alpes sont une chaîne de montagnes Européenne traversant l'Italie, la France, Monaco, le Liechtenstein, l'Autriche, l'Allemagne et finalement, la Slovénie. Ils ont une longueur totale de 1200 kilomètres et des sommets de toutes hauteurs. Le plus haut de la gagne est le Mont Blanc situé en France, culminant à 4809 mètres d'altitude soit le 8e plus haut sommet du monde.


En France, trois régions se distinguent dans les Alpes; le départements de la Savoie et de la Haute-Savoie, le Dauphiné et l’Isère et les Hautes-Alpes. C'est ce dernier que j'ai pris le temps de visiter lors de mon séjour dans les Alpes et dont je vous parle dans cet article.



QUOI VOIRE, QUOI FAIRE HORS SAISON TOURISTIQUE



RANDONNÉE DU TOUR DES LACS

[2100 mètres d’altitude]


Au sommet d'Huez, au bout de la route des lacs, se trouve le début d'une randonnée en pleine nature. Déjà au parking je suis impressionné des vues que nous avons eues pour se rendre jusqu'ici. On prend le nécessaire qu'on met dans notre sac à dos et puis on part dans les montagnes. Au bout du stationnement, le premier lac s'impose au bas de la montagne, le lac Besson. J'aurais pu arrêter la rando ici et être assez émerveillée pour la journée, mais on continue vers la gauche du lac pour, peu de temps après, arrivez face au lac noir. Comme je n'avais pas regardé de carte ou d'indication avant cette randonnée, chaque lacs rencontrés étaient une surprise inattendue. Je me retrouvais au centre entre ces deux lacs et peu importe le côté que je regardais j'étais épanouie. Le soleil brillait, que quelques nuages survolaient autour des sommets les plus hauts, c'était la journée parfaite pour être ici.



Nous contournions les petits rochers, qui ajoutent un simple défi à cette randonnée sans gros dénivelé, pour atteindre le lac d'eau de montagne suivant, le Faucille, puis ensuite le Carrelet là où nous décidons de faire demi-tour.



Je ne vous ai pas tout dit. Presque rendu au bout de cette randonnée, parfaitement géniale (je n'exagère pas), un troupeau de moutons se déplaçaient guidés par un berger et ces chiens. Un troupeau d'une centaine de moutons et de quelques biquets! Si vous connaissez mon amour pour les animaux, vous savez qu'on a passé un bonnnnnnn moment à les regarder brouter l'herbe au bas des montagnes. Attends ce n'est pas tout... Quelques mètres plus loin, c'est une dizaine de chevaux qui nous attendaient au sommet d'une colline. Avec des bébés couchés dans l'herbe et tout! J'étais trop heureuse et cette scène reste l'image de rêve dans ma tête.





Tours des lacs Randonnée classée facile Distance de 6,60 kilomètres Départ du Lac Besson aux hauteurs d'Alpes d'Huez Durée de 2 heures A/R sans les arrêts (plusieurs possibilités de parcours) Sans dénivelé important

VISITE DU VILLAGE DE BESSE

[Altitude de 1450 mètres]


Un minuscule village que j'ai découvert par hasard est celui de Besse, connu principalement pour ces randonnées qui l'entoure. On y retrouve une rue principale et quelques petites ruelles qui la bordent de chaque côté où sont installées les quelques maisons. Ces habitations de pierre de l'Oisan et de bois s’agencent parfaitement avec la grosse montagne verte s'imposant derrière. Un lieu pittoresque et agréable à visiter en quelques minutes.





S'ÉMERVEILLER DEVANT LE PLATEAU D'EMPARIS

[Altitude de 2400 mètres]

Le plateau d'Emparis est rempli d'une faune et d'une flore étonnante située à plus de 2000 mètres d'altitude. Il comporte plusieurs lacs de montagnes et des randonnées à l'infinie. Il fait partie des sites Natura 2000, qui regroupe les sites naturels de l'Union Européenne possédant une riche valeur patrimoniale par sa biodiversité.


À bord de notre voiture, nous suivons les indications des pancartes depuis le bas de la montagne jusqu'à je ne sais où. Nous passons par quelques villages, dont celui de Besse, et on s'enfonce de plus en plus dans la montagne et les routes en épingles. À un moment ce n'est plus de la vraie route, qu'un petit chemin de graviers largeur d'une voiture. Toujours en lacets, toujours en montant. Les moments où on croise une voiture face à nous et que nous devons se coller vers le vide, la voiture fait bip bip bip bip bip pour nous avertir qu'on est trop proche du précipice. Vaut mieux ne pas regarder en bas parce que ça donne la trouille et des maux de cœur. La vue par contre est de plus en plus dingue. Autant je veux m'affoler de joie, autant le stress me raidit.




4 kilomètres dans cette route plus tard, nous arrivons à un stationnement perché au milieu de nul part entouré de montagnes. Je vous jure qu'à ce moment, le stress tombant, je suis sans mot. Le paysage qui se dévoile devant moi est un des plus incroyables que j'ai pu voir. Peu importe le côté où nous regardons nous avons une vue à couper le souffle. Des montagnes enneigées, des sommets pointus ou des montagnes vertes, tous réunit au même endroit. C'est une vaste plaine indescriptible qui se présentait devant nous. On est venu ici par hasard, sur la parole d'un inconnu, et puis j'en suis comblée.



Du stationnement, nous avons marché (vers la droite) vers le massif des Écrins, notamment le sublime Meije, en appréciant la vue et toutes les marmottes qui vivent leur vie. Passés une petite rivière, nous nous sommes dirigés vers le lac blanc pour un kilomètre de montée de plus. Un magnifique lac de montagne perdu au milieu de ce vaste paysage. Il est possible de monter un kilomètre de plus pour arriver au lac noir, mais nous avons fait demi-tour ici.


Le plateau d'Emparis Un choix infini de randonnées plus ou moins longues sont proposées pour atteindre le plateau du bas de la montagne ou rendus au sommet. Pour plus d'infos!


VISITE DU VILLAGE DE LA GRAVE

[Altitude de 1500 mètres]


La Grave, un petit village faisant partie des plus beaux de France, et c'est sans aucun doute. Le charme majeur est sa situation face au glacier de Meije culminant à 3933 mètres d'altitude et enneigé toute l'année. Peut importe où nous nous situons, nous avons une vue imprenable sur ce sommet blanc. Le village en lui-même est tout de même intéressant à visiter. L'église romane pointue attire le regard directement tandis que les maisons de pierres beiges couronnées de toits de lauzes sont délicatement décorés de fleurs placées. Simple et mignon.




SE RENDRE AU CIEL À CÔTÉ DU MONT MEIJE

[Altitude de 3211 mètres]


La Meije est une montagne du bassin de l'Oisan connue pour son haut sommet de 3983 qui es apprécié par les escaladeurs et alpinistes.


Meije, oui c'est celui que nous apercevons du bas de La grave. Pour 30 Euros, vous montez la montagne en téléphérique. Le transport arrête deux fois durant la montée, la première à 2400 mètres et puis rendu au sommet à 3211 mètres d'altitude au glacier de la Girose. Vous pouvez choisir de descendre qu'à un seul ou aux deux arrêts.



Plus nous montons et plus les montagnes enneigées prennent le dessus sur les vertes. Plus la température baisse aussi, on ressentait 6 au sommet, mais avec plein soleil c'était parfait. Nous nous retrouvons rapidement au bas du sommet de Meije, entouré de neige de tous les côtés. Pour bien reconnaître ce sommet, c'est le plus haut et le plus pointu, probablement celui qui attire votre regard en premier!



La particularité de monter jusqu'au sommet, est que caché derrière ces montagnes se trouve un énorme glacier de plus de 10 kilomètres carré. Un glacier si facilement observable pour tout le monde, c'est rare! Entouré de montagnes enneigées ce glacier se fisse et offre un décor digne de documentaire télé.




Vous pouvez réserver un guide pour partir grimper les sentiers autour, dont les glaciers, mais il n'est pas possible d'y aller sans équipement ni expérience. Ça doit être une expérience excitante, mais tout de même, sans cette rando, la montée en vaut la peine. Après 1 heure à découvrir ce sommet et son monde des neiges de tous les côtés possible, nous avons pris un café au restaurant qui s'y trouve, oui oui tout en haut. La vue, vous vous en doutez, ne peut être mieux!


Le mont Meije


On décide de redescendre jusqu'à la station de 2400 mètres à la marche, de quoi se dégourdir les jambes un peu. Ah oui bien dégourdies, extrêmement pentue nous suivons le chemin emprunté par les VTT pour nous indiquer chemin, jusqu'à ce que nous nous perdions dans les rochers. Une heure et demie de descente pas évidente entre les roches glissantes sous nos pieds, les falaises inattendues et les regroupements de neige. Nous sommes seuls, et apprécions ce paysage grandiose que nous avons juste pour nous. Plus nous descendons, plus nous remarquons ce petit lac d'eau bleue qui semble magnifique. Pas si petit finalement, il est plus grand que ce dont il paraissait de haut et est d'un bleu encore plus éclatant.



Nous profitons d'un moment au bord du lac les pieds dans l'eau froide, ça fait du bien, et repartons vers le téléférique. Une derrière demi-heure de montée cette fois-ci reste à faire du lac pour atteindre le téléphérique que oui nous allons prendre pour la moitié de montagne restante. On était affamés et épuisés!



Si vous ne souhaitez pas descendre la montagne en randonnée, montée jusqu'au sommet, puis au retour descendez du téléphérique à 2400 mètres pour faire le chemin de 30-45 minutes aller de marche (sportive) qui vous mènera jusqu'au lac. Vous ne devez pas le manquer!


Téléphérique Prix 30 Euros A/R Durée de 30 minutes pour se rendre jusqu'au sommet Le téléphérique n'est pas ouvert tout au long de l'année. Consultez le site internet pour valider vos dates Pour plus d'infos!

RANDONNÉE JUSQU'AU LAC LAUVITEL

[Altitude de 1530 mètres]


J'ai vu une description de ce lac par hasard sur une carte touristique et je me suis dit, pourquoi ne pas découvrir ce lieu! On se rend sur place, à la Danchère au départ de la randonnée où nous nous retrouvons dans un petit village tranquille. On se repère facilement grâce aux panneaux du stationnement touristique et partons vers la montagne. Une bonne montée assez à pique doit être effectuée pour atteindre le sommet dont nous devons nous rendre de l'autre côté. Une petite rivière suit le chemin tout au long de cette montée sportive. Enfin un peu de plat au moment de la traversée du sommet, et puis nous voilà face au lac. Magnifique, ce lac est le plus grand du parc des Écris et clairement un des plus bleus. Il possède grâce aux minéraux une eau bleue et claire et au bas des montagnes vertes, c'est un décor digne d'une carte postale. Plusieurs fleurs sauvages embellissent aussi cette photo de rêve.



Nous trouvons finalement l'accès à l'eau sur la gauche du lac. Une petite plage de galet et d'herbe verte invite à s'y reposer avant de redescendre. On a pu se tremper dans cette eau gelée, mais franchement rafraîchissante. Après une bonne heure de détente, nous reprenons chemin vers le bas en continuant la boucle. Ce côté est plus pointu se trouvant toujours en ligne droit. Nous avons apprécié de le descendre en monde trail/sportif et arrivons au bas très rapidement.



Lac Lauvitel Randonnée classée Modérée Distance de 5,9 kilomètres Durée de 3h00 A/R Dénivelé de 516 mètres Recommandation : commencer la montée par le côté droit revenir en boucle de l'autre Pour plus d'infos!

PETIT BONUS D'UN LAC INATTENDU

Nous montions le col du Lautaret quand j'ai aperçu cette source d'eau bleue turquoise au bas. Nous avons fait demi-tour pour se rendre à lui. Il est situé tout au bas de Villar d'Arène. Magnifique surprise!




OBSERVATION DES CHAMOIS

Pour voir des chamois, on nous a conseillés Clavans-en-haut qui est un petit village, et un peu plus haut dans la montagne Le Perron qui est le départ de randonnées. Dans les deux cas il faut regarder devant soi, l'énorme montagne imposante majoritairement de pierre et de verdure. Nous avons pu en voir, de très loin. La belle photo, ce n'est pas ce matin que j'ai pu l'avoir haha. De les observer en troupeau vivre leurs vies dans cette montagne pentue est le cadeau de s'être rendu ici.



Ces montagnes immenses aux sommets pointus et blanc de neige, ces points de vue à couper le souffle et ce sentiment d'être tout petit face au monde, c'est bien les Alpes. C'est une nature dominante et inimaginable qui fait rêver tout amoureux du plein air venant découvrir la région. En cette saison calme, le sport extérieur est le meilleur des moyens de profiter et de découvrir à la fois. Inspire, expire bon séjour.




 


Plus d'articles sur la France




Vous avez aimé mon article? Laissez-moi un commentaire :)


Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page