top of page

OBSERVATION DES BALEINES ET SAUVER LES CÉTACÉS DANS LA BAIE DE SAMANA, RÉPUBLIQUE DOMINICAINE



Chaque hiver, les baleines à bosse émigrent aux Antilles pour venir se reproduire. Les scientifiques considèrent qu'entre janvier et mars il y aurait au moins 1000 baleines dans la baie de Samana, une des meilleures places au monde pour observer ces cétacés. Funny fact, ceux que nous pouvons admirer en été au Québec sont les mêmes que nous retrouvons ici en cette période.

Mode de vie en résumé

Les baleines à bosse de l'atlantique nord sont d'incroyables voyageuses. Les eaux tranquilles et chaudes et des îles proches du Bahamas au Venezuela sont parfaites pour procréer et alimenter les nouveau-nés. Lors de leur séjour ici, aucune d'entre elles ne mangent pour les 4 à 5 mois suivants. C'est comment ça, elles se retiennent et focus à se reproduire. L'été, c'est le moment de s'alimenter. Elles repartent en migration au nord et parcourent des milliers et milliers de kilomètres afin de trouver de la nourriture. Durant la saison d'alimentation, elles ingurgitent jusqu'à 1 tonne quotidiennement. Presque tout se transforme en graisse et fera leur réserve pour l’abstinence de cet hiver.


L'avantage d'observer les baleines dans la baie de Samana

Les baleines à bosse sont reconnues pour être toujours joyeuses et elles le sont d’avantages pendant l'époque de reproduction, en hiver. Une baleine heureuse s'amuse dans l'eau de tous les sens et c'est à ces moments que nous pouvons avoir la chance de la voir faire son fameux saut. Spécialement les mâles, plongent hors de l'eau pour attirer les femelles. Ce qu'elles en pensent... Les scientifiques ne le savent pas vraiment. Ce qui est sur, est que c'est un spectacle magique pour les humains qui ont la chance d'être à Samana au bon moment.


Mon expérience

J'y étais! Là, au bon moment.

Nous avons eu le droit pour commencer à une baleine à bosse mâle, qui nous a accueilli avec des super sauts. Lorsqu'il est parti nager plus loin sous l'eau, l’attente était longue. Pendant une bonne demi-heure nous n'observions, plus rien. Plusieurs gens abandonnent et vont sur leur téléphone. Ce n'est pas le but, il faut rester concentré à chercher au loin une queue ou une éclaboussure et le jeu reprend. Ces animaux vivent leur vie et nous ne pouvons les forcer à être là où on veut.


La game recommence avec deux baleines et leurs queues, puis nous avons même la chance de voir des dauphins. C'est l'heure de retourner au port, mais ça ne se finit pas comme ça. Une maman et son baleineau nous font des énormes coucous. Littéralement! La maman nous offre des coups de nageoire de haut en bas pendant 4-5 minutes, vraiment comme si elle nous saluait! Le petit, lui, juste à côté, enchaine saut après saut. Il a de l'énergie à dépenser ce coquin. Il est super grand et on apprend qu'il n'a même pas deux mois encore. C'est, en cette période de reproduction, le seul à se nourrir avec 50 galons de lait quotidiennement. Voilà pourquoi il est déjà si gros...


Prix et Tour opérateur

2985 pesos / 75.00 $ / 50 euros

Un bateau assez gros sur deux étages. Ce n'est pas très personnalisé. Plusieurs travailleurs sont sur le bateau. Nous avons les informations en trois langues différentes, dont le français, l'une après l'autre dans un micro.


Kim Beddal est une Canadienne maintenant installée en République par amour pour les baleines. Depuis 1983 elle observe les mammifères marins et est aujourd’hui défenseure des animaux, écologiste et fondatrice.


Amour pour les animaux

Par (trop gros) amour pour les animaux, il est évident que je veux faire un tour avec une compagnie qui fait attention aux mammifères. Le rôle dit de cette compagnie est de « favoriser l'observation responsable comme une alternative économique viable à la «chasse» de la baleine à bosse. » Ce dire m'a vraiment éclairé et m'a donné envie de le partager au monde entier. En d'autres mots, plus les humains vont faire tourner l'économie en payant pour l'observation de baleines, plus de lois CONTRE la chasse aux baleines vont être mise en place. Plus de baleines à observer = moins d'argent dans le portefeuille du pays. En résumé, allons observer les baleines!


Danger pour les baleines

La chasse n'est malheureusement pas le seul danger pour les mammifères marins. Les bateaux sont une grosse source de disparition de ces cétacés dans d’autres pays comme l’Hawaï, le Mexique et L'Alaska. Pour éviter de réduire l'espèce plusieurs règles sont à suivre et inintéressantes à garder en tête.

  1. Toujours garder 80 mètres de distance entre le bateau et la baleine

  2. Toujours approcher par-derrière la baleine / ne jamais aller à une vitesse plus rapide qu'elle

  3. Éviter de changer de cap brusquement, elles font souvent surface sans avertir

  4. Jamais plus de 3 bateaux en même temps à regarder une baleine


Comment aider

La meilleure façon d'aider est de soutenir des organismes. En voici quelques-unes fiables (en anglais)

[Maine] Allied Whale

[Massachusset] Center for Coastal Studies (CCS)









Maman et bébé

Maman qui fait coucou

Bébé qui joue


Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page