top of page

VISITE DU TAJ MAHAL EN UNE JOURNÉE AU DÉPART DE DELHI


...



Le Taj Mahal.


Tu rêves déjà à lire la première ligne non?


Faisant partie des nouvelles 7 merveilles du monde moderne depuis 2007, tu n'es pas seul à souhaiter y mettre les pieds dans ses jardins un jour.


Un passage à Agra, la ville où est située cette merveille, est présent dans à peu près tous les itinéraires d'un voyage en Inde. Tu imagines aller en France sans aller voir la tour Eiffel ou aller en Égypte et ne pas visiter les pyramides?


Pour ma part, j'ai décidé de me rendre à Agra en excursion d'une longue journée au départ de Delhi et c'est bien ce que j'ai l'intention de te partager.


Tu retrouveras dans cet article mon périple d'une journée au départ de Delhi jusqu'à Agra combiné à des informations pratiques sur la visite et des faits surprenants sur l'Inde et le Taj Mahal.




...



Il est 5h am et c'est le dernier jour de ramadan aujourd’hui le 22 avril.


Je suis à la réception et j'attends impatiemment que Mona, le même guide qui m'a accompagné dans le vieux Delhi hier, vienne me chercher en voiture avec un chauffeur.


| Comme mentionné dans mon article sur Delhi, j'ai réservé mon tour avec le même guide puisque j'ai aimé notre complicité et que je me suis sentie en sécurité toute la journée. N'hésite pas à me contacter pour les informations personnelles de Mona.


J'aurais bien aimé faire un tour de groupe jusqu'au Taj Mahal pour avoir la chance de partager avec quelqu'un, mais en cette saison où la température ne fait qu'augmenter tous les jours, les touristes se font de plus en plus rares.


Il fait encore noir quand nous prenons la route en direction d'Agra. Je suis assez surprise que mon guide s'installe à l'arrière avec moi, moi qui pensais dormir, mais il m'explique qu'il veut faire son rôle de guide au complet. J'ai payé, j'ai le droit à toutes les informations. Ok, j'aime bien!


| Le prix total de la journée est de 16000 roupies indiennes (265 dollars canadiens – 175 euros) incluant guide et chauffeur privé, entrée au Taj Mahal, lunch et bouteille d'eau.


En route, nous parlons de plusieurs sujets et comparaissons nos deux pays. J'apprends beaucoup de choses sur la culture, puis j'en profite pour éclairer les idéaux que j'ai pu entendre sur le pays au cours de ma vie.

Tu savais que les mariages arrangés étaient encore d'actualité?


Ce sont les parents qui choisissent quel sera le complice de leur enfant pour le restant de ses jours. Il y a par conte de plus en plus d'exception et de rebelles. Comme ces jeunes adultes qui boivent, fument et mangent de la viande hors du regard de la famille. Beaucoup ont quitté leurs entourages et leurs villages pour travailler dans l'industrie du tourisme dans la capitale du pays. J'imagine que ce fait d'être loin et «caché» des parents à aussi beaucoup d'avantages dans un pays comme celui-ci.




Après une crevaison (quand même, il fallait que ça arrive!), un arrêt et une petite sieste, nous rejoignons Agra 3 heures plus tard.


Il est environ 9h00 quand nous entrons dans les jardins du Taj Mahal. Comme Mona avait acheté mon billet au préalable, nous n'attendons pas longtemps avant de passer la sécurité. Une sécurité très stricte où tout objet coupant ou pouvant servir d'outil pour retirer les matériaux précieux du Taj (appelons-le ainsi, le Taj, mon grand chum!) sont confisqués.


Une fois la sécurité passée, c'est la porte de Darwaza-i-rauza, aussi appelée la grande porte, qui s'impose devant nous. Une énorme des 3 portes donnant accès au Taj. C'est d'ailleurs d'ici que toutes les photos Instagram vues et revues sont prises. À travers l'arche sombre de cette porte rose de terre cuite, le voilà, le Taj Mahal se tient loin derrière. Son passage symbolise le passage au paradis et ça y est, j'ai vraiment l'impression d'y entrer, au paradis.




Tsé quand tu as vu des milliers de photos d'un endroit avant d'y mettre les pieds et une fois que tu y es c'est différent? Je suis certaine que tu as déjà connu ce feeling que je ressens présentement. Ce n'est pas décevant, juste pas comme je m'étais imaginé.


Face à moi se trouve le grand jardin vert de Chahar bagh divisé parfaitement en 4. Parce que tu le remarqueras au fur à mesure de ta lecture, mais ici rien n'est fait à la légère. Tout a été calculé à la lettre pour que tout soit symétrique de tous les angles et tous les côtés. Il n'est pas surprenant que la construction ait durée 22 ans avec le travaille de 20 000 ouvriers et 1000 éléphants transporteurs!





Je fais mon chemin à travers les nooooombreux touristes qui visitent la merveille du monde, comme moi. Puis, ce matin, il y a ceux qui sont venus pour la dernière cérémonie du ramadan, ici, au joyau de l'architecture indo-islamique. Comme l'endroit est bondé, j'en profite pour adapter mes photos et insérer ces hommes vêtus de qamis ou prioriser les détails du lieu en gros plan.


Ma seule (petite) déception de la visite est que le bassin d'eau habituellement remplie créant un super reflet du Taj Mahal est vide aujourd'hui.





Face au grand bassin, nous pouvons bien voir les 4 colonnes se tenant à chaque coin du Taj. Si on porte bien attention, nous pouvons remarquer que chaque pilier des colonnes est parfaitement aligné avec chaque étage de la bâtisse. Elles sont aussi légèrement en angle vers les jardins. Pourquoi? Malin ce Shah Jahan. En cas d'écroulement, il n'aurait pas de chance qu'elles s'effondrent sur le bâtiment.





Mona et moi s'installons à l'ombre d'un petit arbre face au Taj et j'écoute les histoires qu'il a à me raconter. Je t'imagine devant ton écran; mais Marie pourquoi, POURQUOI le Taj Mahal?


J'y arrive.


Le prince Kurram rencontre la femme qu'il aime, Arjumand Bânu Begam, dès son adolescence, mais ne peut l'épouser à cause du souhait de mariage arrangé par sa famille. Deux mariages sans succès plus tard, c'est en 1612 qu'il peut finalement épouser celle qu'il aime réellement.


M. Shah Jahan, de son vrai nom, commence à commander l'Empire moghol en 1627 avec toujours sa douce moitié qui le suit et l'encourage à travers les missions d'un prince héritier.


Après 19 ans de vie commune, Arjumand Bânu Begam meurt à l’hôpital au moment de mettre leur 14e enfant au monde. C'est sur son lit de mort qu'elle prononce ses derniers souhaits à son mari.

1. Il ne se remariera plus jamais. Exécuté.

2. Il devra prendre soin de tous leurs enfants. Exécuté.

3. Il édifiera un monument égal à la grandeur de leur amour. Tu l'as compris, exécuté.


C'est donc par amour que le Taj Mahal a été construit avec tant d'attention et de minution qu'il est aujourd’hui devenu une des nouvelles merveilles du monde. Ahhhh, si romantique.


Mahal provient en fait du surnom de son épouse, Mumtaz Mahal.


Me sentant moins stupide à au moins connaître l'histoire du monument que je visite, nous nous frayons un chemin à travers les gens jusqu'au bas des 73 mètres de hauteur du Taj Mahal. C'est d'ici que nous pouvons vraiment contempler l'ampleur du mausolée et constater les petits détails minutieux faits de marbre. Cette roche constituée de cristaux de calcite avait tout d'abord été travaillée et ensuite ont été parfaitement insérées ces pops de couleurs naturelles provenant de 28 sortes de pierres retrouvées un peu partout en Asie.





Nous enfilons de petits chaussons usagés par-dessus nos souliers afin de finalement entrer dans l'emblème. Tout au centre de la pièce, évidemment pas un pouce de plus sur la droite ou sur la gauche, se trouve la tombe de Mumtaz Mahal. Une énorme tombe de marbre blanc et de détails colorés. But wait, il ya quelque chose qui ne marche pas! Un débalancement. Sur sa gauche la tombe de son bien aimé. C'est effectivement ici, le seul truc qui ne balance pas de tout le site du Taj Mahal. À vrai dire, cette tombe n'était pas supposée se trouver ici, mais bien de l'autre côté de la rivière Yamunâ dans un mausolée noir qui n'a jamais vu le jour.


À la sortie, nous pouvons voir le cours d'eau et le terrain de l'emplacement prévu à cette construction sur la rive gauche. Le prince Kurram n'a jamais pu commander les débuts de cette réalisation comme il a été pris en otage par un de ses propres fils et emprisonné jusqu'à sa mort 8 ans plus tard. Par défaut, son corps a été placé dans une tombe tout aussi incroyable aux côtés de sa femme.


Avant de reprendre le chemin vers la porte par laquelle nous sommes entrés sur le site, nous portons attention aux deux bâtiments (symétrique, ai-je besoin de mentionner?) qui se trouvent de chaque côté du Taj. Sur la gauche était une mosquée alors que celui de droite était juste la fausse mosquée. Ne faisant pas face à l'ouest, elle ne peut être utilisée comme mosquée, mais il fallait quand même un bâtiment pour assurer la symétrie (voyons donc!). Construit. Pour. Rien. Pour assurer une symétrie. De tous les angles. Il est appelé le pavillon des invités.


Simétrie. Symmetry. Simetría. Pour sa douce moitié, on ne fait pas les choses à la moitié!



Mon guide Mona.

Avant de quitter Agra, nous passons visiter le plus grand fort de l'Inde, le Red fort. C'est ici où résidait la famille royale, et où a été emprisonné Shah Jahan par son fils. De sa pièce de marbre blanc barricadée, il pouvait voir le Taj Mahal au loin. Disons qu'au moins, il est mort à ses côtés.


| Billet d'entrée en extra au Red fort de 550 roupies indiennes (9 dollars canadiens – 6 euros)





Nous rejoignons Delhi vers 17h, mais Mona ne me dépose pas directement à mon auberge de jeunesse. Tu ne devineras jamais où avons-nous été prendre un café? Au Tim Hortons (chaîne de café et beigne au Canada où tous bons Québécois ne jurent que par ça)!!!


Je suis si loin, mais retrouver un air familier fait tellement plaisir après plusieurs mois passés en Asie et parlons-en, wtf qu'est-ce qu'un Tim Hortons fait ici?




Quelle histoire romantique cette construction blanche. Shah Jahan aura su assurer les 3 souhaits de sa femme préférée. Tellement réussi que près de 7 millions de touristes se déplacent chaque année pour découvrir ce symbole de l'amour éternel.


Quand j'ai quitté par le passage du paradis, je n'étais pas triste de laisser le Taj Mahal derrière moi. C'est comme si je sais. Je sais que je vais revenir. Et je sais que ça sera au moment du lever du soleil. Avec quelqu'un, sûrement ma mom. Je me vois visiter l'Inde avec ma mère et certainement revenir photographier le Taj Mahal sous un autre angle, sous une autre lumière.


Pour l'instant, c'est aller au lit et dodo. Parce que demain je prends la route direction Rishikesh pour une nouvelle aventure qui, je ne le savais pas encore, mais changera ma vision de la vie.

Toute la journée Mona m'a répété qu'il y avait deux types de gens dans le monde. Ceux qui ont vu le Taj Mahal et ceux qui ne l'ont pas vu.

Je fais finalement partie d'un autre monde et j'en suis bien heureuse.


コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page