top of page

VISITER AREQUIPA | LA VILLE PITTORESQUE DU PÉROU



Arequipa, la ville photogénique du Pérou où tout tourne au ralenti. Une impression d'arrêt du temps me donne l'impression d'être figurants dans un film des années 1990. C'est ce qui est agréable ici; faire le touriste calmement en s'imprégnant du mood pas de stresse.

Situé à 2335 mètres d'altitude, Arequipa est une bonne idée de ville pour commencer son séjour au Pérou.

Pas trop basse, pas trop haute, se faire à l'altitude progressivement et bien avoir un choc culturel dès le départ par le mode de vie dépaysant qu'on retrouve ici. J'aime !


Quand visiter Arequipa

Arequipa est une ville stable en température tout au long de l'année. Le pire mois est février, à cause de la pluie, mais encore là, ce n'est pas la catastrophe! C'est une ville principalement ensoleillée avec un ressentie entre 8 et 19 degrés Celsius.


Transport jusqu'à la médina

Dès notre arrivée à l'aéroport Rodriguez Ballon, nous prenons un taxi afin de nous rendre au centre historique. Il faut compter environ 40 minutes, avec trafic, et 30 soles / 12.00 $ / 8 euros. J'ai été totalement dépayser lors du trajet. Un bon premier choc culturel et une vie totalement différente s’aperçoivent déjà lors de la balade.


Auberge de jeunesse

Inka roots [adresse; Santa Catelina 213]

Prix estimé pour une nuit 25.00 $ / 17 euro

Nous avons réservé pour une chambre privée avec salle de bain partagée. L'auberge est super bien située, à 5 minutes de la plaza et 3 minutes du couvent. Juste en face il y a l'alliance Française, comique, mon copain est français :). Un déjeuner est servi tous les matins sur la terrasse. Une vue de fou sur les 2 volcans et sur la rue est visible d'ici. Je recommande fortement si vous n'avez pas un gros budget, mais que vous voulez quand même quelque chose de bien. Si vous cherchez du luxe, bien.... allez ailleurs! C'est 10 sur 10 pour moi !




Quoi faire, quoi voir


On commence la journée à 7h par un déjeuner sur la terrasse typiquement péruvien : pain plat, beurre, confiture et thé. Le soleil brille au-dessus du volcan Misti, il ne fait pas trop chaud, pas trop froid, tout annonce une belle journée.


Marche San Comilo

[adresse; Calle San Camilo]


Nous nous rendons au Mercado San Comilo, en 10 minutes de marche on y est. C'est un marché ultra varié; jus frais, artisanat, fruits, légumes, fromage, viandes, jouets... c'est gigantesque! Tout est structuré par catégorie. Il y à même un deuxième étage, sombre et mystérieux, où des plats à des prix presque donnés sont servis. Les locaux y mangent pour un rien! Vous pouvez y manger aussi si vous êtes moins dédaigneux que moi. Les odeurs différentes et weird se ressentent de partout! J'ai malgré tout a d o r é l'endroit bordélique et structuré à la fois.





Nous continuons notre visite en se promenant sans directions. C'est la meilleure façon de tomber sur des petits coins géniaux propre à soi. La ville est active, il y a des gens de partout, des bruits et des odeurs qui sont constamment présentes.


Nous avons mangé à la boulangerie Canasta. La nourriture n'a rien de spécial, mais ce qui fait le charme de cet endroit est qu'elle est située dans un petit jardin discret toute rose et bleue. C'est un superbe endroit. [adresse; Calle Jerusalén 115, Cercado De Arequipa]



Lors de notre marche sans direction, nous avons remarqué que les gros gâteaux super gras et cochons sont partout dans les présentoirs des commerces. On s'est laissé tenter par un gâteau au fromage dans un petit resto. Mauvaise idée? J'ai commencé à ne pas me sentir bien du tout. L'altitude peut frapper à n'importe quel moment, à n'importe qui, pour aucune raison. Je pense que c'est ce qu'il m'est arrivé. Mes symptômes : tout a sorti par la bouche! Voilà tout. Je me suis permis une petite sieste sur la terrasse pour reprendre un peu de force.


Monastère de Santa Catelina

[adresse; Santa Catalina 301]

Prix d'entrée 40 soles / 16.00 $ / 11 euros


Édifié en 1579, 500 soeurs y ont vécus au fil des siècle. Aujourd'hui, la plus grosse partie du couvant est présentée au public, mais encore une petite section est couverte puisque quelques soeurs y vivent encore. Les soeurs y vivant autrefois étaient coupées de la vie extérieure et personne n'avait le droit d'y garder contact. C'était leur choix de consacrer tout entièrement à la religion. Leurs vies n'étaient pas mal du tout, elles étaient super bien installées et vivaient chacune d'entre elles une vie légère et non stressante.

Tout dépendamment de comment vous faites la visite, avec ou sans guide, informations ou pas, sa tourne aux alentours de 1h30 2h.


Le couvent est énorme! C'est comme une petite ville enfermée dans la ville. Les murs sont roses et bleu vif. Il y a des belles fleures, des plantes et des représentations d'autres fois partout. Vous visiterez les appartements des femmes contenant leur lit, une petite cuisine ainsi qu'une petite pièce pour l'esclave que chacune avait.


Si vous aimez prendre des photos vous serrez servis! J'ai visité le couvant en fin d'après midi et la luminosité créait des ombrages super photogéniques. Pour moi, ce couvant à été un coup de cœur malgré mon mal de cœur de notre séjour à Arequipa. :)







et ça ben... c'est mon copain!

Mirador de Yanahuara

[adresse; Miguel Grau, Yanahuara]

Gratuit


Nous finissons la journée par une marche d'environ 30 min de centre historique jusqu'au Mirador de Yanahuara. La marche se fait hors du centre, on se sent plus dans la « vraie vie » moderne d’aujourd’hui. Il y à moins de touriste, donc plus de danger. Ne pas avoir été avec mon copain, j'aurais certainement pris un taxi pour m'y rendre, juste par prudence.


De ce point de vue, nous avons une super belle vue sur la ville et sur le volcan misti.



Ce soir on a un autobus de nuit à prendre à 22h30 direction Puno. Du centre historique à la gare [Arequipa Terminal] on y est en 15 minutes de taxi.



コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page