top of page

VISITE INCROYABLE D'ISTANBUL EN DEUX JOURS

Mis à jour le 12 mai 2021



Il m'est arrivé quelques fois dans ma vie de faire de longues escales à l'aéroport d'Istanbul, mais jamais je n'étais sortie pour visiter «c'est trop dangereux» on me disait. Pourtant c'est une ville qui m'attirait énormément pour son mélange moyen-oriental, européen et asiatique.


C'est avec ma mère que j'ai f i n a l e m e n t été visiter la Turquie en commençant par ici, Istanbul. Venez découvrir avec moi, dans cet article, si la ville d'Istanbul est vraiment dangereuse...







 



Situé aux deux côtés du Bosphore cette ville est divisée sur deux continents et c'est en traversant des ponts que sont reliés l'Asie et l'Europe. C'est la seule mégapole au monde à se retrouver à cheval ainsi. Non seulement Istanbul est incroyable pour se fait inhabituel, mais aussi pour la diversité culturelle que cet disposition lui apporte. Un mélange coloré de tradition forte, un mode de vie unique, une architecture splendide et des points de vue à couper le souffle. Une ville très mouvementée, habitant 97% de toute la population de la Turquie, Istanbul est à visiter au moins une fois dans ça vie.




INFORMATIONS PRATIQUES LORS D'UNE VISITE À ISTANBUL


OÙ lOGER


J'ai logé au Arena hotel dans le quartier historique de Sultanahmet. Le meilleur quartier où loger selon moi, pour sa proximité de tous les lieux principaux. C'est aussi ici que la culture forte et propre à Istanbul se ressent le plus.


C'est un super hôtel, le personnel est super sympathique et aidant. Le déjeuner style buffet est bien satisfaisant et servi tous les matins. Ma petite chambre était mignonne et offrait une vue sur une mosquée. Exactement, il est situé à 500 mètres de la mosquée bleue.


Environ 400 TL soit 90 dollars canadiens ou 62 euros par nuit. Sehit Mehmet Pasa Yokusu Ucler Hamam Sok. No:13-15 Sultanahmet




SE DÉPLACER


J'ai visité la ville d'Istanbul complètement à la marche et je vous recommande de même. Les distances entre les lieux touristiques sont bien réalisables, étant toutes plus ou moins rapprochées l'un de l'autre.


De plus, les chemins que nous empruntions pour nous rendre du point A au point B sont hors des sentiers battus. Nous passions à travers les rues les plus banales dans leur simplicité, sans touristes. LE meilleur moyen pour visiter la ville en profondeur!



COMBIEN DE JOURS PASSER À ISTANBUL


Je devais passer trois jours à Istanbul, mais à cause d'une erreur de réservation, j'en ai eu que deux. Trois journées entières auraient été l'idéal. Je sens qu'il me reste encore une petite partie à découvrir. J'aurais davantage aimé explorer le bord de l'eau et peut-être même prendre un bateau pour découvrir plus le Bosphore. Deux journées sont bien pour avoir un bon aperçu d'Istanbul, trois pour ne rien manquer!



À QUELLE SAISON VISITER ISTANBUL


En général, Istanbul est bien à visiter tout au long de l'année. Les mois les plus favorables, côté température, sont de mai à octobre, mais c'est aussi les mois les plus bondés touristiquement. Il vaut mieux faire ces réservations d'avance si vous avez des idées bien précises. La fin du mois de mars et du début avril peut aussi être magnifique avec les nombreuses tulipes en fleur.




ALCOOL


Ne vous attendez pas à prendre un drink alcoolisé ou un verre de vin dans les restaurants ou terrasses parce que, ici, dans le Sultanahmet, c'est le quartier le plus pratiquant. Donc, personne ne boit ou ne vend de l'alcool.


Il est possible de trouver de l'alcool dans les hôtels touristiques où il vous sera mieux de consommer sur place.



MES AMIS LES ANIMAUX


Je suis au paradis ici avec tous les chats et les chiens errants. Errants n'a aucune connotation négative, au contraire ils ont l'air super heureux. Les locaux ont presque tous de la nourriture et un bol d'eau devant leur porte d'entrée. Ces bêtes sont à chaque coin de rue et ne vous inquiétez pas, ils sont très sympathiques. Ces petites bêtes de poils sont clairement un des charmes d'Istanbul.



LA VUE DES ROOFTOPS


Le meilleur moyen d'avoir une vue d’ensemble sur la ville est par les terrasses au toit des édifices. Autant les rues sont chaotiques et bruyantes, ici nous trouvons la tranquillité. J'y suis allé deux fois, sur deux différentes, et chaque fois, j'ai eu le droit à une vue de dingue sur le Bosphore et la ville moderne. Au soleil couchant, c'est d'autant plus impressionnant avec les teintes de couleur orangée sur les bâtiments.


Aux alentours de la mosquée de Sulley Maniye, plusieurs terrasses se retrouvent dans le haut des bâtiments. Il faut bien regarder la tête levée ou les indications des pancartes parce qu'à première vue, rien ne nous indique présence d'un restaurant/café en haut.




UN PETIT CONSEIL


Avant de vous laisser vous évader dans l'article, voici un petit conseil personnel.


Il vaut mieux commencer tôt la journée de visite si vous ne voulez pas être encombré de touristes. Commencez par faire les visites qui vous tiennent le plus à coeur pour mieux en profiter et ensuite continus avec les grands espaces ou les lieux plus éloignés du centre, comme les visites en bateau.




 



VISITE JOUR 1


Comme aujourd'hui la température n'est pas à son meilleur, nous avons privilégié toutes les visites qui se trouvaient à l'intérieur et espérons du temps plus ensoleillé pour demain.



GRAND BAZAR


Un incontournable si vous passez à Istanbul, le grand marché couvert. Il est un des plus grands marchés au monde, mettant en avant plusieurs marchands venus y vendre les classiques de Turquie comme des lampes, des bijoux, des décorations typiques, des souvenirs, des vêtements, etc, sur plus de 45 000 mètres carrés.


C'est le chaos ici, il y a des gens de partout dans toutes les directions, mais c'est un chaos agréable de dépaysement. Les bazars sont un des seuls endroits où il est plaisant de visiter alors qu'il y a beaucoup de gens. Pour y vivre ce vrai bordel .


Beyazıt, Kalpakçılar Cd. No:22, 34126 Fatih Ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 19h30




Aux alentours du Grand bazar se trouve « la continuité du Grand bazar » ai-je nommé. Nous ne sommes plus à l’intérieur, mais la folie et les boutiques sont toujours présentes. Le shopping continue sur des rues et des rues aux alentours.




MOSQUÉE HAGGIA SOPHIA


Cet édifice aujourd'hui rose et imposant, à connu beaucoup de transformations et de reconstruction suite à des incendies et plusieurs événements culturels. Sa construction date de 360 alors qu'elle était qu'une église, mais est transformée en mosquée en 1453. En 1934, la mosquée est transformée en musée, un mouvement qui plaît aux touristes pouvant la visiter plus facilement, mais déplaît aux pratiquants qui ne peuvent plus y faire prière. Aujourd'hui Sainte-Sophie est redevenue une mosquée, suite aux manifestations de ces derniers.


Nous pouvons tout de même la visiter, sans accéder à certains endroits qui sont réservés aux pratiquants. De toute beauté à l’extérieur, l’intérieur est plus délicat recouvert de marbre et décoré de gros lampadaires.


L'entrée coûte 72 TL soit 16 dollars canadiens ou 11 euros Situé face aus Sultan Ahmet park: Sultan Ahmet, Ayasofya Meydanı No:1, 34122 Fatih Ouvert tous les jours de 9h00 à 17h00



LA POPULAIRE MOSQUÉE BLEUE


Cette célèbre mosquée bleue se trouve juste en face de la précédente. Il est gratuit de la visiter puisque c'est toujours un lieu de culte. Cependant, elle est fermée aux visiteurs plusieurs fois par jour, aux heures de Messes. Lors de la visite, les femmes doivent porter un voile pour se couvrir les cheveux et tout le monde doit enlever ces chaussures avant d'entrer.


Construite entre 1609 et 1616 dans le but d'apaiser le dieu, cette mosquée est mondialement connue principalement pour ces nombreuses céramiques bleues, 21 043 céramiques, pour être précise, qui ornent les murs à l'intérieur.


Situé dans le Sultan Ahmet park: Sultan Ahmet, Atmeydanı Cd. No:7, 34122 Fatih Ouvert tous les jours en dehors des heures de prières.



ÉGYPTIAN BAZAAR


Un deuxième bazar dans la même ville! Nommé aussi le bazar aux épices, celui-ci est plus petit que son célèbre, mais tout aussi rempli et chaotique. Contrairement au premier bazar, on retrouve plus de nourriture soit principalement des desserts, des épices et du thé.


Situé près de pont de Galata; Rüstem Paşa, Erzak Ambarı Sok. No:92, 34116 Fatih Ouvert du lundi au samedi de 9h00 à 19h00




Avant de rentrer passer la soirée à l'hôtel, nous passons par Yarataben street, une rue pleine de restaurants, de cafés et de maisons colorées avant de retourner à l'hôtel.




VISITE JOUR 2


Le lendemain matin, enfin c'est une belle journée. On en profite pour se lever tôt et partir pour une grosse marche jusqu'à l'autre côté du Bosphore. Nous sommes les seules touristes dans les rues, que les commerçants qui préparent l'ouverture de leurs boutiques et les travailleurs se rendant au boulot. C'est un moment très agréable que nous avons la chance de vivre en nous levant tôt le matin.


C'est en traversant le Galata Bridge que nous changeons de quartier et du même fait, de continent. Voilà pourquoi la marche est mon moyen de transport préféreré lorsque je suis en visite. Parce que ça permet d'y découvrir, par hasard, des vues comme celles-ci, sur le pont.






L'ART DE KARAKÖY


Un petit coin de la ville dont j'ai connu grâce à Instagram, avec ces belles photos prises sur la "famous" rue de parapluie, Kemankeş. Nous avions bien fait d'aller y jeter un oeil, ce petit coin est super charmant rempli de café trop branché.


Situé dans la nouvelle ville, c'est beaucoup plus moderne et agencé à la tendance du jour. Chaque café tente le tout pour le tout avec une décoration des plus originales qui soient.






LA GALATA TOWER


Pas très loin de Karakoy, toujours dans la nouvelle ville, cet emblème de la ville se tient au bout d'une rue trop photogénique. Non seulement elle est belle de l’extérieur avec son toit rappelant celui d'un château, elle offre une vue à 360 degrés sur la ville rendue en haut. Avec sa hauteur de 67 mètres et les petits bâtiments d'Istanbul, nous pouvons l’apercevoir de partout dans la vieille ville.


L'entrée coûte 72 TL soit 16 dollars canadiens ou 11 euros. Situé dans le quartier de Beyoglu: Bereketzade, Galata Kulesi, 34421 Beyoglu



Pour ensuite revenir du côté asiatique, nous prenons le bateau-bus à l'arrêt Hallic Hatti direction Fener.


Conseil: Naviguer sur le Bosphore est un autre super moyen d'avoir de beaux points de vue sur la ville. Celui-ci ne coûte pas cher et passe très fréquemment.



QUARTIER COLORÉ DE BALAT


Un quartier plus à l'écart du centre d'Istanbul, mais qui en vaut le détour. Beaucoup moins touristique, on se retrouve ici qu'avec les locaux. J'aime bien l'atmosphère, un vrai sentiment de ne pas être chez soi. En plus du dépaysement, de belles maisons colorées et de cafés animés rendent ce quartier encore plus attachant.





MOSQUÉE SULLEY MANIYE


Nous n'avons pas pu y entrer puisque c'était moment de messe lors de notre visite, mais l’extérieur m'a contemplé. Un énorme jardin bien entretenu contourne la mosquée. Nous y retrouvons fleures, fontaines, cimetières et même une superbe vue sur la ville. J'ai l'impression de me retrouver dans un parc. Cette mosquée m'a complètement évoqué la tranquillité.





LA TERRASSE DE KUBBE ISTANBUL


Qui connaît? Moi je rêvais d'y aller.


Encore en ayant vu les photos sur Instagram, j'avais l'impression d'avoir découvert le café parfait. Sur le toit d'un immeuble offrant une vue incroyable sur Istanbul, le décor typique et tous et tous.


Nenon, c'est en fait juste un «spot à photo». Un vieil homme sans-abri a trouvé cette place abandonnée et a mis en place des coussins, un tapis et une tasse de thé pour offrir le cadre de rêve. Il a tout compris si son but était de faire de l'argent, car les touristes y font la queue pendant des heures pour avoir leurs photos.


Quand tu t’attends à aller prendre un thé relaxe sur une terrasse, mais que tu te retrouves en queue au gros soleil à attendre ton tour, c'est un peu décevant. À tour de rôle, les filles en robes et talons hauts ont leurs petites minutes de gloire et vont poser devant ce décor majestueux et "fake". Je ne juge pas, je l'ai fait aussi.


Je conseille de visiter cet endroit si vous souhaitez ce genre de photos si bas, mais pas si votre envie est de profiter de la terrasse. Il reste vrai que l'endroit et la vue sont magnifiques, mais le prix vaut-il la peine?


100 TL soit 22 dollars canadiens ou 15 euros Trouver l'endroit n'est pas si simple: rendez-vous au Pak Pide Pizza Salonu qui se dans une rue montante. Une fois devant, continuer de monter la rue jusqu'à y voir des escaliers qui vous mèneront jusqu'à destination.




PALAIS DE TOPKAPI


Le palais de Topkapi est un endroit ou plus de 4000 personnes y vivaient quotidiennement entre 1465 et 1853. Un terrain tellement énorme que j'ai l'impression de me retrouver dans un parc, étant dans le jardin.


Plusieurs bâtiments à visiter constituent ce palais. Il y a beaucoup à apprendre et découvrir, mais comme je n'avais pas énormément de temps, j'ai préféré me concentrer sur la surface; l'architecture et les détails. Ils sont d'une richesse et d'une finesse incroyables. L'abondance des touristes m'a un peu découragé lors de ma visite.


60 TL soit 13 dollars canadiens ou 9 euros. Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 9h00 à 19h00 Cankurtaran, 34122 Fatih




FINALEMENT EST-CE QU'ISTANBUL EST DANGEREUX?


Voir que j'ai attendu toutes ces années avant de me lancer à cette visite dont je rêvais. Je n'ai ressenti aucun danger, mais vraiment aucun. Les Turcs sont agréables, l'ambiance est bonne et tout le monde est respectueux. Une autre impression que nous ont donnée les médias! Il est évident que, comme partout sur terre, il faut rester logique et sensé.



J'ai adooooooréééé Istanbul, et vous l'aurez compris, j'ai vraiment envie d'y retourner pour visiter ce que j'ai manqué ou même, pour revivre des moments hors du commun. Si étrangement situé, Istanbul a un charme spécialement particulier qui regroupe plusieurs cultures à la fois. De la nourriture qui me fait énormément penser à celle des Grecques, des bazars qui me rappellent les souks au Maroc, le bordel dans les rues qui fait ressortir le côté asiatique et puis la belle architecture comme en Europe. Une ville si énergique et différente qu'il est impossible de ne pas y être impressionné. Je reviendrai définitivement à Istanbul.


Le voyage n'est pas fini, direction Safranbolu!




 



VOUS VISITEZ LA TURQUIE?

Voici tous mes articles sur ce pays d'Asie:



Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page