top of page

LE PETIT HAVRE DE PAIX DE LAS GALERAS | GUIDE PRATIQUE



Un autre village de pêcheurs, Las Galeras est comme était Las Terrenas, il y a 20 ans. Un village tranquille et paisible qui donne l'impression d'être exclusif à ceux qui se sont rendus. Situé à l'est dans la péninsule de Samana, il est beaucoup visité par les voyageurs qui souhaitent retrouver de belles plages aux eaux turquoise et du hiking. Situés à la fin de l'île plusieurs routes et treks offrent de belles opportunités de randonnées.

La route entre Las terrenas et Las Galeras

Pour se rendre en voiture il faut compter un bon 1h30 de route (68km). La route est MAGNIFIQUE. Le trajet varie entre paysages de palmiers en montagne et petits villages super typique.


Trajet externe

Les grandes villes principales offrent des trajets jusqu'à la ville de Samana. Il faut ensuite prendre un taxi jusqu'à Las Galeras pour une durée approximative de 45 minutes.


Quoi voire à Las Galeras


Playa Rincon

4 kilomètres de plage sauvage emmène, au bout, à une petite baie protégée avec restaurant et hôtel. Pour se rendre nous y roulons en voiture les fenêtres ouvertes et c'est bon de sentir l'air frais du vent de bord de mer. Il n'est pas conseillé de s'installer sur un endroit seul de la longue plage, vaut mieux retrouver les gens au bout. Des attaques sont fréquentes se produisent ici.



Playita Beach

Au bout de la route principale de Las Galeras, se trouve cette superbe plage au sable blanc et à l'eau turquoise. Des montagnes remplissent l'arrière-plan du cadre reposant. Quelques petits restaurants sur la plage offrent des drinks à boire dans un ananas. C'est un endroit super vacancier.

Village Las Galeras



Le village

Le village est tout mini, surtout quand tu reviens de Las Terrenas, c'est frappant. Au contraire, ici c'est tranquille, pas d'auto et pas de bruit. C'est charmant tout autrement. Complètement au bout de la rue, avant d'être à la plage, se concentre « l'animation » de la ville. À peine quelques mètres de restaurant et de boutiques souvenirs.


Sur la route vers Las Galleras

Comme dit plus haut, la route est magnifique pour se rendre ici. J'en ai profité pour faire deux arrêts super typiques. Je n'étais pas seule, et honnêtement je ne m'aurais pas arrêté si je l'avais été. Personne n'a été méchant avec nous, mais vous voyez le sentiment de se faire examiner par les locaux? Le genre où nous débarquons ici et nous sommes clairement touriste et que tous les regards se tournent sur nous tout au long de la visite hihi... Ce fut quand même des moments forts et inoubliables de mon séjour en République Dominicaine, loin des foules de touristes.


Las Cacaos

Une petite ville animée par les habitants qui sont réunis tous au bord de la rue à bavarder. L'aspect touristique de cette ville est le petit port de pêche, dois-je préciser? Super typique, qui longe entre la plage et la rue.




Las Flechas

C'est ici qu'a eu lieu, le 13 janvier 1943, la première bataille de l'histoire entre les Européens et les Amérindiens. La plage est nommée ainsi parce que, à cet endroit, Christophe Colomb et son équipage se sont fait lancer des flèches lors de leur première arrivée sur le continent d'Amérique. Encore un village mignon avec des enfants qui jouent et les mamans qui vivent leur vie, sur le bord de la route.






Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page