top of page

SANTA TERESA, MONTEZUMA, PURA VIDA!

Mise à jour le 8 février 2021

Petit article descriptif d'un court séjour sur la péninsule de Nicoya.

Quoi faire, quoi voir et informations pratiques.



Situés à l'est sur la péninsule de Nicoya, les deux villages rapprochés Santa Teresa et Montezuma sont probablement les plus «chill» de tout le pays. Longeant la côte Pacific, les surfeurs ont commencé à fréquenter l'endroit jusqu'à ce qu'elle en devienne un endroit cool et relaxant pour les touristes. Un petit coin de pays où tout le monde se promène à vélo ou à pied, en bikini, la bière à la main.


Si vous regardez la carte du Costa Rica, la péninsule de Nicoya se trouve à l'ouest du pays sur la petite partie détacher du reste. Elle commence à Liberia en descendant vers le sud sur 130 kilomètres. Un paysage de végétations sèches, ou vertes flamboyantes en saison des pluies, de faune sauvage abondante et de bord de plages désertes sont les éléments présents ici. Plusieurs coins de paradis se retrouvent sur cette péninsule, comme les beautés de Samara, la playa Grande où les tortues viennent pondre en masse en septembre et octobre, le Parque national Marino Las Baulas et l'isla tortuga. Tous des lieux que j'aurais adoré découvrir, mais avec que deux semaines au Costa Rica, j'ai choisi deux incontournables rapprochés l'un de l'autre: Santa Teresa et Montezuma.




SE RENDRE SUR LA PÉNINSULE


Si vous vous trouvez au nord du pays, il vaut mieux passer par les routes qui contournent la baie soit la 18 ou la 150, tout dépendant de votre destination. Si, au contraire, vous arrivez du sud, il vaut mieux prendre un ferry qui rejoint Naranjo ou Paquera sur la péninsule à Puntarenas.


Il est recommandé de réserver en ligne d'avance pour le ferry, surtout en saison touristique. Sinon, soyez tôt en file pour ne pas devoir attendre le prochain bateau. Voici un site internet avec toutes les informations nécessaires.

L'arrivée sur la plage à Montezuma


QUAND VISITER


Il y a deux saisons dans la région; la saison des pluies et la saison sèche. La saison sèche allant de novembre à avril est chaude et ensoleillée et la préférée des gens visitant la région. Les pluies commencent de fin avril jusqu'en octobre privilégiant les journées nuageuses.


SANTA TERESA


Un petit ressenti d'être sur la côte Californienne aux États-Unis... Non non, c'est bien le Costa Rica. C'est le surf, les cafés branchés, la plage et l'ambiance décontractée qui me font sentir là-bas. En tant que telle, cette ville est une rue principale de terre poussiéreuse bordée d'hôtels et de commerces «trendy».



Rien de chic ni de commercial, Santa Teresa à garder son charme de bout du monde malgré l'arrivée des touristes il y a quelques années. En remontant dans les années 80, personne ne pensait à se rendre dans ce coin de pays éloigné. Ce sont les surfeurs qui ont saisi l'avantage des grosses vagues et du bon courant, pour avec le temps, donner du potentiel au lieu. Il est maintenant bien apprécié des jeunes intéressés au surf, bien évidemment, mais aussi au yoga et au bonheur intérieur. De plus, des familles et des couples apprécient tout aussi bien l'endroit pour les belles plages sauvages au sable fin et à la température chaude.



On se baladait sur la rue au moment du coucher de soleil à la recherche d'un restaurant, et une trentaine de singes se sont mis à traverser la route sur des fils électriques au-dessus de nous. J'étais trop heureuse! Nous sommes restés un long moment à les observer. Dans les jours qui ont suivi, nous avons remarqué qu'ils étaient toujours dans les environs. Ils me semblent avoir approvisionné l'endroit, garder les yeux ouverts vers les arbres de la rue principale!



MONTEZUMA


Au contraire de cette dernière ville, Montezuma est resté éloigné du tourisme de masse. Les habitants écologiques et hippies vivent au ralenti au bord des trois petites rues qui constituent ce village. Des rues pavées et sans poussière cette fois-ci. Entourés de collines de natures vertes, quelques commerces, maisons et restaurants habitent le quartier. Tous plus colorés l'un que l'autre, une sorte de joie constante illumine Montezuma.



Bordé par une longue plage de sable et de palmiers, l'océan Pacifique est à son plus sauvage avec de grosses vagues et une faune apparente. Un petit coin simple et authentique conservé tout en beauté.



Une quinzaine de kilomètres séparent Santa Teresa et Montezuma, mais il faut bien compter 35-40 minutes pour y arriver. Des routes asphaltées ou non, pas nécessairement faciles, mais tout ça en plein milieu d'une nature verte.



QUOI FAIRE


Les principales activités ici, vous l'aurez peut-être deviné, c'est la plage. Au levé et au coucher du soleil, pour bronzer, pour faire du sport ou pour faire un pique-nique, c'est la plage. Sinon, les cours de surf et de yoga sont très prisés et en vente partout, tout comme la location de vélos qui devient le moyen de transport de tous. Plusieurs excursions sont aussi proposées dans les hôtels pour visiter l'Isla Tortuga ou les balades en forêt. À Montezuma, il y a la Montezuma Waterfall qui se fait aussi à pied au départ du village qui est bien apprécié des touristes.



LOGER


J'ai logé au Casa Zen guesthouse et yoga center une auberge de jeunesse simple et bien située entre la rue et la plage. À première vue il me semblait beau et bien décoré, mais au final il n'était pas propre comme je l'aurais espéré et le personnel n'est vraiment pas agréable. Jamais un sourire ou un bon matin de leur part. C'est mon avis! Le petit déjeuner inclus est frais et les prix sont abordables.



Pura vida, vous connaissez ce terme bien utilisé au Costa Rica? La signification française est «pure vie». C'est devenu une phrase couramment utilisée dans tout le pays qui se traduit par «profiter des richesses qu'offre la vie». Autrement dit, ils l'emploient pour saluer quelqu'un, pour dire que ça va bien ou même pour souhaiter bonne chance. Ici, sur la péninsule, cette phrase prend tout son sens. C'est la Pura vida!


Pas facile de voyager! Pour relaxer de ses vacances, Santa Teresa et Montezuma possèdent cette sérénité qui fait du bien. Une vie qui coule au ralenti nous permet de reprendre le souffle de nos dernières excursions tout en appréciant et découvrant le pays. Un bon café pour se réveiller, des fruits pour déjeuner, une excursion pour découvrir, un peu de sport pour bien finir, la bière de fin d'après-midi et puis le coucher de soleil sur la plage. Voilà à quoi ressembleront vos journées ici. Sans oublier les animaux sauvages qui feront apparition à tout moment! Rien de mal tout ça, c'est très agréable d'y passer.



 


Ne manquez pas mes autres articles sur le Costa Rica !



Vous avez aimé mon article? Laissez-moi un commentaire :)




Σχόλια

Βαθμολογήθηκε με 0 από 5 αστέρια.
Δεν υπάρχουν ακόμη βαθμολογίες

Προσθέστε μια βαθμολογία
bottom of page